Santé

Le médecin scolaire intervient trois fois durant la scolarité de l’enfant, en GS, en CM1 et en 4ème. Chaque année, les parents des enfants concernés seront informés en temps utile par la direction. Le médecin scolaire pratique un examen portant sur le développement général de l’enfant. Il peut aussi se faire remettre le rapport du médecin privé de l’enfant pour les familles qui le souhaitent. Il applique également les directives de vaccination de l’Office fédéral de la santé publique. En outre, il est en lien direct avec l’école en cas d’éventuelle épidémie. Ce service est  financé par l’école.

Les examens de contrôle dentaire sont obligatoires pour tous les enfants en âge de scolarité obligatoire (moyenne section) et doivent avoir lieu une fois par année. Les services de médecine dentaire de la ville de Berne organisent ce contrôle et contactent directement les familles dont le lieu de résidence est la ville de Berne. Les familles qui ne sont pas inscrites dans la ville de Berne, doivent contacter les services compétents de leur commune afin de connaître les modalités de mise en place de ce contrôle.

Une logopédiste scolaire collabore avec l’EFIB. Elle participe à des rencontres avec la direction et/ou les enseignants, ainsi qu’aux équipes éducatives concernant les élèves qui lui sont signalés. Ce service est financé par l’école. 

Elle propose des bilans aux élèves concernés. Ces bilans (après rendez-vous pris par la famille) sont pris en charge financièrement par les parents. Une aide peut être octroyée sous conditions. Les bilans ont lieu au cabinet de logopédie à Berne.

Une psychologue scolaire collabore avec l’EFIB.

Elle participe à des rencontres avec la direction et/ou les enseignants, ainsi qu’aux équipes éducatives concernant les élèves qui lui sont signalés.

En cas d’une demande d’observation en classe ou de nécessité d’un examen approfondi pour un enfant, les parents sont informés. Cette intervention est pris en charge par les parents. Une aide peut être octroyée sous conditions.

D’une ambition pédagogique affirmée pour la réussite de tous les élèves et des parcours scolaires adaptés, l’école inclusive permet une meilleure prise en compte des besoins spécifiques de tous les élèves et notamment des élèves à besoins éducatifs particuliers.

La brochure téléchargeable propose une synthèse des informations utiles sur l’accueil et l’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers dans les établissements d’enseignement français à l’étranger, l’école inclusive étant un principe que l’Agence s’attache à faire respecter :

Plusieurs circulaires ministérielles rappellent les conditions dans lesquelles la prise de médicaments peut se faire à l’école. Le Projet d’Accueil Individualisé (PAI 2021-22 à télécharger ici) a pour but de faciliter l’accueil de l’enfant concerné ( ) mais ne saurait se substituer à la responsabilité des parents. »

Dans le cas d’une maladie bénigne et passagère, la prise de médicaments (y compris homéopathiques) à l’école n’est pas autorisée. En effet, si l’enfant est encore malade, les textes stipulent qu’il doit rester à la maison. Si la maladie est peu importante, l’enfant peut prendre ses médicaments à la maison, avant et après l’école. Tout enfant malade sera remis à sa famille.

Afin de favoriser la qualité des relations avec la famille, le dossier médical inclus dans le dossier d’inscription doit être rigoureusement rempli à la rentrée scolaire. Tout changement dans l’état de santé des enfants devra être signalé sans délai à la direction.

En cas de maladie contagieuse, les parents doivent informer la direction sans délai. Des mesures d’éviction et de prévention peuvent être prises. Un élève ne pourra être admis à l’école après une maladie contagieuse que s’il présente un certificat de non-contagion à son retour.

Des mesures de prévention particulières peuvent être prises par la direction en cas de situation sanitaire exceptionnelle.

En cas d’accident ou d’indisposition, l’enfant doit immédiatement prévenir l’adulte responsable. Au besoin, ses camarades doivent le faire pour lui. L’établissement possède une pharmacie de premiers secours pour les cas manifestement sans gravité. En cas d’accident nécessitant une intervention urgente, l’école appelle les services d’urgences de la ville de Berne.

Si l’élève a de la fièvre: nous préviendrons les parents qui devront venir chercher leur enfant.