Prise de médicaments

Prise de médicaments

Plusieurs circulaires ministérielles rappellent les conditions dans lesquelles la prise de médicaments peut se faire à l’école. « Le Projet d’Accueil Individualisé (P.A.I.) a pour but de faciliter l’accueil de l’enfant concerné ( ) mais ne saurait se substituer à la responsabilité des parents. »

Dans le cas d’une maladie bénigne et passagère, la prise de médicaments (y compris homéopathiques) à l’école n’est pas autorisée. En effet, si l’enfant est encore malade, les textes stipulent qu’il doit rester à la maison. Si la maladie est peu importante, l’enfant peut prendre ses médicaments à la maison, avant et après l’école. Tout enfant malade sera remis à sa famille.

Afin de favoriser la qualité des relations avec la famille, le dossier médical inclus dans le dossier d’inscription doit être rigoureusement rempli à la rentrée scolaire. Tout changement dans l’état de santé des enfants devra être signalé sans délai à la direction.

En cas de maladie contagieuse, les parents doivent informer la direction sans délai. Des mesures d’éviction et de prévention peuvent être prises. Un élève ne pourra être admis à l’école après une maladie contagieuse que s’il présente un certificat de non-contagion à son retour.

Des mesures de prévention particulières peuvent être prises par la direction en cas de situation sanitaire exceptionnelle.